Réduire le coût de mes déchets

La Direction régionale Réunion-Mayotte de l’ADEME accompagne les entreprises dans la diminution de leur impact environnemental en matière de déchets.

Sommaire du dossier

L’économie circulaire : un enjeu pour l’outre-mer

L’outre-mer fait face à :

  • la dépendance des importations de matières premières ;
  • la dépendance des exportations pour les flux de déchets spécifiques.

L’économie circulaire considère les déchets comme une ressource et est donc une réponse aux problématiques. L’économie circulaire fonctionne en boucle. Au lieu de jeter, elle prend le parti de récupérer, réutiliser et recycler.

Des contraintes et des opportunités favorisent le développement de l’économie circulaire en outre-mer :

  • des contraintes de plus en plus fortes pèsent sur l’exportation des déchets non dangereux ;
  • les déchets sont une source de coûts et un enjeu économique pour les entreprises ;
  • les éco-organismes cherchent à développer des filières locales de valorisation des déchets.

À La Réunion, l’économie circulaire fait partie des projets majeurs à l’étude. L’ADEME est un partenaire clé. Elle aide les acteurs économiques à optimiser les flux liés à leurs activités : déchets, énergie, matières et eau. 

L’Agence accompagne les entreprises et les collectivités sur l’ensemble des volets de l’économie circulaire :

  • extraction/exploitation et achats durables ;
  • écoconception ;
  • écologie industrielle et territoriale ;
  • économie de la fonctionnalité ;
  • consommation responsable ;
  • allongement de la durée d’usage ;
  • recyclage.

Le Syndicat de l’importation et du commerce de La Réunion (SICR), la Cellule économique du BTP, la Chambre d’agriculture et la Région sont également partenaires du développement de l’économie circulaire.